PlayStation ruine la seconde vie de la PS Vita

PlayStation ruine la seconde vie de la PS Vita

40 vues
0

Pour beaucoup, la PlayStation Vita est une console mort-née. Si dans l’ensemble, les éditeurs n’ont jamais suivis et qu’en effet, la console s’est rapidement éteinte, cette dernière est toujours restée très active de par sa communauté omniprésente. En 2021, bon nombres de développeurs indépendant continuent de proposer des jeux aux utilisateurs de la console portable de Sony avec parfois des pépites inattendues.

Néanmoins, dans la semaine, PlayStation ont annoncé la fermeture définitive des PlayStation Store sur PS3 et PS Vita. S’il sera toujours possible de télécharger les jeux acquis, il sera impossible d’en acheter de nouveaux et tutti quanti. Si l’idée de faire des économies de serveur se tient, c’est une décision terrible pour les possesseurs (ou futurs) de la console qui ne pourront ainsi plus découvrir de nouveaux jeux mais surtout pour les développeurs. Il suffit de se rendre sur le reddit de la PS Vita ou de suivre des comptes comme PlaneteVita pour réaliser l’ampleur d’une telle décision.

Abandonnée depuis sa sortie par Sony, la console n’a eu de cesse d’être alimentée par des passionnés, d’une manière amateur ou professionnelle grâce notamment au PS Store leur offrant une voie de distribution. Avec cette fermeture prévue, Sony condamne donc définitivement sa console mais surtout les personnes travaillant encore sur la console à l’heure actuelle. En témoigne le tweet de Haris Mujkic, devant se résoudre à annuler le portage de son futur jeu Bosnia sur la console. Et ce n’est qu’un exemple parmi tant d’autres…

Bien évidemment, il sera toujours possible de passer par des voies plus “obscures” afin de pouvoir continuer à profiter de sa console, celle-ci étant désormais pleinement “ouverte”. Même si ce sont des méthodes pas très éthiques, Sony condamne les derniers (et futurs) joueurs PS Vita à virer du côté obscur. Dommage.

About author
Sylar

Sylar

Sylar, 28 ans et fondateur de BreakingGame. J'écris sur la toile depuis ma jeunesse et je suis évidemment passionné de jeux vidéo. J'aime les œuvres poétiques, conceptuelles qui me permettent de voyager et de m'évader. A l'exception des jeux de stratégie, j'arrive à m'amuser sur tout ce qui se passe.

Comments

Your email address will not be published. Required fields are marked *